Actualité
Biodiversité Biodiversité

Les morsures de chiens

Publié le 31 mai 2011

Le 9 mai 2011, l’Institut National de Veille Sanitaire avec la collaboration de l’association des vétérinaires comportementalistes Zoopsy, ont publié un rapport intitulé » Facteurs de gravité des morsures de chien aux urgences «.

Le retour du loup dans de nouveaux territoires d’où il a été longtemps absent fait ressurgir chez certains habitants concernés la crainte des attaques du loup sur l’homme, craintes quelques fois exacerbées par le médias. Si des attaques de loup sur l’homme sont documentées dans l’histoire contemporaine, elles restent très rares et essentiellement du fait d’individus enragés. Aujourd’hui, ce type d’attaque n’a plus court en Europe ou en Amérique du Nord, cette maladie étant très réduite. Promenons-nous donc tranquillement dans les bois !

Les morsures de chiens, un enjeu de santé publique

En revanche, la « menace » semble plutôt se profiler du côté du meilleur ami de l’homme : le chien. Chaque année en France, il est recensé bon an mal an, 200 000 morsures et 33 morts ces vingt dernières années pour environ 7,8 millions de chiens domestiques. Pour évaluer l’importance et les conséquences de ces morsures, l’Institut de Veille Sanitaire a conduit une enquête interdisciplinaire avec l’appui d’épidémiologistes, de médecins et de vétérinaires du 1er mai 2009 au 30 juin 2010 auprès des personnes admises dans les urgences de huit hôpitaux volontaires.

Ne pas laisser les enfants sans surveillance

L’enquête révèle que 36 % des victimes des agressions par des chiens sont des enfants de moins de 15 ans. Chez les enfants, les morsures ont essentiellement eu lieu alors qu’un adulte n’était pas présent (64 % chez les 0-4 ans et 78 % chez les 5-9 ans). Les enfants sont plutôt mordus à la tête, tandis que les adultes présentent des lésions plutôt aux membres supérieurs. Les séquelles de ces morsures sont surtout d’ordre esthétique, mais quelques personnes ont déclaré des troubles psychologiques (cauchemars, phobies, …).

Il n’y a pas que les chiens classés dangereux

Les races en cause sont le berger allemand, le labrador et le jack russell. Ce sont surtout les mâles qui sont à l’origine des blessures les plus graves. Il est à noter qu’il n’y a pas de différence significative de gravité des morsures entre celles des chiens classés comme dangereux par la réglementation et les autres chiens. Dans la plupart des cas, les chiens étaient accompagnés d’un humain familier et étaient en liberté. Le plus souvent la morsure a eu lieu dans l’habitation. Dans les cas d’agression sur des enfants, les morsures ont été commises après que la victime ait énervé l’animal. Chez les adultes, les morsures sont généralement intervenues alors que les personnes essayaient de séparer des chiens qui se battaient.

 

Nous ne rendons pas compte de cet étude pour stigmatiser le meilleur ami de l’homme, bien au contraire. Le chien joue dans notre société un rôle important de lien social et demeure pour beaucoup de personnes la dernière parcelle d’attention et d’affection. Ce que nous voulons faire comprendre, c’est que pour cohabiter pacifiquement avec l’animal quel qu’il soit, il convient de connaître son comportement, et ce d’autant plus que l’animal est sociable. Dans le cas d’agression par des chiens, bien souvent le comportement humain a été interprété par l’animal comme une agression soit vis-à-vis de lui-même ou de son territoire. Un peu de vigilance et le respect de quelques règles de bon sens devraient permettre de réduire largement ces accidents.

Lire l’intégralité de l’étude  «  Facteurs de gravité des morsures de chiens aux urgences » de l’INVS

Rejoignez-nous sur

Pour aller plus loin

Communiqué de presse
ours
Biodiversité Biodiversité

Pour une meilleure cohabitation entre l'homme et l'ours

Publié le 1 décembre 2021
Le 20 novembre dernier, un chasseur avait été grièvement blessé et avait tué une ourse qui…
Communiqué de presse
Seule la science doit décider de la gestion du loup en France
Biodiversité Biodiversité

Seule la science doit décider de la gestion du loup en France

Publié le 22 novembre 2021
L’installation du loup en France se poursuit tant en nombre qu’en occupation territoriale. Sur…
Communiqué de presse
Parc national de la Vanoise
Actions en justice Actions en justice

Les pesticides dans les sites Natura 2000 c'est terminé

Publié le 15 novembre 2021
Nouvelle victoire de France Nature Environnement. Par arrêt du 15 novembre 2021, le Conseil d…
Communiqué de presse
La Cop 26 a manqué son rendez-vous écologique
Biodiversité Biodiversité

Pour France Nature Environnement, la Cop 26 a manqué son rendez-vous écologique

Publié le 12 novembre 2021
La COP 26 de Glasgow se termine ce soir. Ne soyons pas trop pessimistes, d’importantes…