Actualités

Comment participer à la consultation publique sur les SDAGE ?

Les SDAGE (Schémas directeurs d’aménagement et de gestion des eaux) doivent permettre d’atteindre le bon état écologique de nos masses d’eau d’ici 2027, conformément à la Directive-cadre européenne sur l’eau. Ils font l’objet d’une consultation publique jusqu’au 1er septembre 2021. Si les documents eux-mêmes sont techniques, leurs enjeux nous concernent toutes et tous. Pour vous aider à vous positionner, France Nature Environnement a identifié 4 priorités, détaillées dans un manifeste et résumées ci-dessous.

Pourquoi participer ?

Pour vivre dans un monde vivable, il est nécessaire que les masses d’eau et les systèmes aquatiques soient en bon état. Il en va de notre autonomie en eau potable et de la santé de nos corps composés à 60 % d’eau. Il en va de nos activités de subsistance comme de loisirs : agriculture, industrie, pêche ou conchyliculture, baignade et tourisme. Il en va de la vie partout où l’eau passe : dans les sols, dans les rivières, dans les nappes d’eau souterraine, les forêts, les bocages, les zones humides, sur les littoraux... Tout dépend de l’eau, et – en France – l’eau dépend des SDAGE.

Alors que les conséquences des changements climatiques se font sentir sur les ressources en eau, la santé des écosystèmes et la biodiversité, les orientations fixées par ces documents sont plus importantes que jamais. L’enjeu : assurer aux générations présentes et futures des milieux aquatiques préservés, une ressource en eau de qualité, équitablement partagée et sobrement utilisée. 

Participer à la consultation publique sur les SDAGE est l’occasion de rappeler ces priorités et d’appeler à un réel sursaut politique pour que l’atteinte du « bon état » fixé par la Directive cadre européenne sur l’eau ne soit pas un éternel horizon et devienne une réalité concrète.

JE PARTICIPE

Les 4 priorités identifiées par France Nature Environnement

1. Préserver les ressources en eau et restaurer leur bon état. Cela passe notamment par un partage équitable de l’eau et par le maintien de la qualité écologique des milieux aquatiques. La gestion quantitative de la ressource doit donner la priorité au bon fonctionnement des milieux et à l’alimentation en eau potable. Les autres usages humains (agriculture, tourisme…) doivent ensuite être calibrés et gérés de façon durable.

2. S’adapter aux changements climatiques. Les impacts actuels et futurs des changements climatiques doivent être anticipés et pris en compte dans les documents de planification. S’appuyer sur des écosystèmes en bonne santé est indispensable pour atténuer les effets du réchauffement climatique sur la ressource en eau. Certains comités de bassin sont parvenus à élaborer un Plan d'Adaptation au Changement Climatique (PACC), que les SDAGE peinent encore à intégrer.

3. Préserver la biodiversité. Préserver la biodiversité aquatique, c’est préserver les habitats et les cycles naturels des espèces : restaurer les zones humides et les continuités écologiques, favoriser des pratiques agricoles respectueuses des cycles de vie dans les sols, limiter les aménagements des cours d’eau pour leur laisser la possibilité de faire des méandres ou de s’étendre en cas de crues… Autant d’enjeux que les SDAGE doivent mettre au cœur de leurs orientations.

4. Préserver la santé des humains et des écosystèmes. Éviter la pollution est bien moins coûteux et bien plus efficace que de traiter l’eau. Les SDAGE doivent donc permettre de limiter les pollutions (réduction de l’usage des engrais de synthèse et des rejets de déjections d’élevage, augmentation de la redevance pour pollutions diffuses, etc.), mais aussi d’améliorer la connaissance des polluants et de leurs effets cocktails.

Lire le manifeste

Comment participer ?

Pour donner votre avis, rendez-vous sur le site de la consultation correspondant à votre bassin :

Si vous adhérez au contenu du manifeste ci-dessus, vous pouvez y faire référence dans votre réponse à la consultation publique. Vous pouvez également copier-coller ce lien pour y renvoyer directement.

Besoin d'inspiration pour votre réponse ? Vermisso, Greunou et Libella vous font part de leurs suggestions !

Plus de vidéos sur le site de Eau & Rivières de Bretagne !

Pour aller plus loin

Par FNE
Le mercredi 28 juillet 2021
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don