Assemblée nationale
© Photo Matthieu Delmestre via Flickr
Actualité
Démocratie Démocratie

Discours de politique générale : nos attentes

Publié le 30 janvier 2024

Le Premier Ministre Gabriel Attal prononcera cet après-midi son discours de politique générale dans un contexte de tensions sociales et environnementales fortes. A défaut d’avoir pu le rencontrer depuis sa nomination, nous lui faisons parvenir une lettre ouverte avec nos espoirs et nos attentes. Nous attendons l’annonce d’une politique d’avenir plutôt que du passé, une politique qui anticipe, limite et gère les crises que nous avons provoquées, plutôt qu’une politique arcboutée sur l’illusion d’une croissance infinie aux conséquences irréversibles. Une politique publique au service direct du développement humain et de la résorption des crises environnementales, plutôt qu’une politique publique au service d’intérêts et de logiques économiques d’un autre temps. 

Monsieur le Premier Ministre,  

Cet après-midi, vous allez prononcer votre discours de politique générale. Nous, France Nature Environnement, qui regroupons depuis 50 ans les Françaises et les Français engagé.es dans la protection de la nature et de l’environnement (6200 associations, 900 000 personnes), vous faisons part de nos attentes et de nos espoirs.  

Entre le moment où vous avez pris vos fonctions, et aujourd’hui, des colères se sont fait entendre.  

Qu’il s’agisse de la pêche ou de l’agriculture ces expressions orchestrées par des syndicats parfois dépassés par leur base sont le résultat logique d’un manque de cohérence et d’anticipation des politiques publiques depuis des décennies. Depuis trop longtemps, le  modèle de développement fondé sur l’exploitation du vivant et de la nature, humains y compris, les solutions techniciennes , la productivité, la libéralisation des échanges ont été promues et financées, sans tenir compte ni des limites planétaires ni de l’impact de ces pratiques sur notre environnement. Face à l’ampleur des dégâts causés, sur leurs revenus et leur santé, sur l’eau, l’air, la terre, le vivant, des mesures et des normes étaient prises a posteriori pour tenter de limiter la casse au lieu de la prévenir, de restaurer ce qui pouvait l’être, rendant illisible les politiques publiques, tiraillées entres des objectifs totalement contradictoires.  

Le résultat est catastrophique : les agriculteurs et les pêcheurs sont maltraités, la souveraineté alimentaire menacée, la santé publique endommagée, le vivant et l’environnement se rapprochent dangereusement des seuils d’irréversibilité, au point que c’est notre survie même qui est menacée.  

L’exemple de la fermeture des pêches dans le Golfe de Gascogne est une désespérante illustration de ces politiques clientélistes : face à une situation connue et documentée par les scientifiques depuis des décennies, vos prédécesseurs ont préféré regarder ailleurs, repoussant toujours plus le travail de transition écologique de la pêche française, jouant la montre afin de pouvoir s’exonérer des décisions impopulaires mais responsables. Cela aboutit à ce que la situation ne soit plus tenable pour la survie des espèces et des écosystèmes, et contraint la justice à  des décisions brutales bien qu’encore insuffisantes. Alors même que tout cela aurait pu être anticipé, préparé, accompagné tout en les défendant face à une concurrence extérieure déloyale. Mais non, c’est la recherche du profit à court terme qui a été privilégiée, le conservatisme et l’écoute des seuls syndicats productivistes  qui ont conduit aux difficultés actuelles.  

Comme beaucoup de nos membres et de nos salariés, vous appartenez à la génération qui va vivre dans son être les bouleversements inéluctables liés à l’effondrement du vivant en cours. Mais en dialogue démocratique avec les partenaires environnementaux, vous êtes en capacité d’infléchir ces trajectoires funestes.  

Vous pouvez décider de faire preuve d’un immense courage, d’engager réellement notre pays et notre société dans la transition écologique et la sobriété, de travailler ensemble pour faire revenir au plus tôt nos modes de vie dans les limites planétaires, et donner une chance aux générations futures en élaborant collectivement le récit de la transition écologique réussie. Choisir cette voie, cela implique d’accepter de se confronter à tous les conservatismes, à tous les intérêts financiers et économiques de court terme qui, à coup de discours démagogiques et de contre-vérités grippent et bloquent la société française. C’est mettre l’humain, le vivant autre qu’humain, et le futur au cœur de la réflexion politique. 

Nous, fédération des associations de protection de la nature et de l’environnement, regroupons des Françaises et Français, de  tous horizons, uni.es par la même passion pour la beauté, la richesse, la fragilité du vivant. Uni.es dans le faire, de la connaissance à la protection d’espaces naturels, en passant par l’éducation et le plaidoyer. Société civile organisée, nous prônons et pratiquons la mise en œuvre des principes constitutionnels et des instruments de la démocratie participative. A l’agrégat des colères individuelles nous préférons l’intelligence collective et un engagement citoyen et pacifique.  

 Nous attendons de vous une politique d’avenir plutôt que du passé, une politique qui anticipe, limite et gère les crises que nous avons provoquées, plutôt qu’une politique arcboutée sur l’illusion d’une croissance infinie aux conséquences irréversibles. Une politique publique au service direct du développement humain et de la résorption des crises environnementales, plutôt qu’une politique publique au service d’intérêts et de logiques économiques d’un autre temps.  

Nous suivrons avec grande attention votre discours de politique générale et, avec l’espoir qu’il donnera la place centrale qu’elle mérite à la préservation du vivant, nous vous prions de croire, Monsieur le Premier Ministre, en l’expression de nos sentiments les plus républicains.  

Antoine Gatet, Président de France Nature Environnement 

Pour aller plus loin

AG de FNE, 14 et 15 juin 2024
Actualité
Démocratie Démocratie

Notre modèle démocratique et notre capacité à réussir la transition écologique sont en jeu

Publié le 15 juin 2024
Après la forte poussée du vote pour l’extrême-droite aux élections européennes et le risque de…
manifestation climat
Actualité
Climat Climat

Non, Monsieur le président, « L’écologie à la française » que vous portez ne nous rend pas fiers !

Publié le 7 juin 2024
« L’écologie à la française », telle que la conçoit le président Macron, n’a pas de quoi nous…
Zone humide
Actualité
Biodiversité Biodiversité

Consultation publique : donnez votre avis pour protéger les petites zones humides !

Publié le 5 juin 2024
Le ministère de la Transition Écologique et de la Cohésion des Territoires a mis en…
test_europe_serie_parlement
Actualité
Climat Climat

Testez vos connaissances sur l'Europe et l'environnement

Publié le 4 juin 2024
Les élections européennes 2024 arrivent très vite ! Du 6 au 9 juin prochain les citoyens et…