prout

agriculture

Loi alimentation : le BINGO des défis à relever pour les députés

Le défi est de taille pour l’Assemblée : aujourd’hui, le principe de la loi alimentation est sur le papier intéressant mais les avancées concrètes proposées sont décevantes. La Loi ne donne que peu de garanties sur les attentes des citoyens en matière de santé et de protection de l’environnement. L’étiquetage, le bien-être animal, l’interdiction du glyphosate… Résumé de ce que France Nature Environnement défend dans cette loi. Les députés oseront-ils le carton plein ?

Nous voulons des coquelicots : tous mobilisés pour la sortie des pesticides

L'usage de pesticides en agriculture a augmenté de 12,4 %

Constat d’inefficacité des politiques : des millions dépensés et la nature ne s’est jamais aussi mal portée

En quelques clics, agissez contre la déforestation !

Pourquoi votre mobilisation est-elle importante ?

Sans le vouloir et, souvent sans le savoir, nous sommes tous un peu responsables de la déforestation. Comment ? Par le biais de notre consommation.

Huile de palme : action en justice contre la raffinerie de Total

Jusqu’à 550 000 tonnes d’huile de palme et de dérivés pourront être importées chaque année par Total pour produire du carburant à La Mède, soit une augmentation de 64% des importations françaises d’huile de palme. Avec de tels volumes, des dizaines de milliers d’hectares de forêts tropicales pourraient être détruits, avec des conséquences dramatiques sur le climat et la biodiversité.

Réforme de la PAC : nos douze priorités

Nos douze priorités pour une politique agricole et alimentaire commune dès 2021

Pour une autre PAC a résumé ses propositions pour la réforme de la PAC en 12 priorités, consistant chacune en un objectif général relégitimant cette politique pour les citoyen·ne·s européen·ne·s et en sa transcription dans une mesure concrète pour la future PAC :

L'Assemblée Nationale arrose de pesticides la loi alimentation

De bien petites avancées qui ne compensent pas les grands échecs

Étiquetage environnemental : merci pour cette victoire !

Samedi 26 mai, vers 17h, les députés ont répondu à notre appel, à votre appel. En effet, l'amendement déposé par la députée de la Somme Barbara Pompili (La République En Marche) et une quarantaine de députés a été adopté.

Il exige qu'à partir du 1er janvier 2023, un étiquetage soit mis en place afin d'informer le consommateur sur :

Pages

Faire un don