prout

biodiversite

Le climat et la biodiversité nécessitent plus que des annonces

Un Office Français de la biodiversité pour une nouvelle dynamique

Le lynx en danger : combien d’abattages illégaux faut-il pour que l'Etat réagisse ?

Le 16 janvier dernier, l’Office français de la biodiversité du Haut-Rhin a découvert le cadavre d’un lynx mâle adulte à Fellering dans le Haut-Rhin. L’autopsie a révélé que l’animal a été tué par une arme à feu. Ce délit pénal vient porter un coup dur au lynx, espèce protégée dont la population vosgienne est au bord de l’extinction.

Tir d'un lynx dans le Jura : les associations saisissent le Procureur de la République

Le 6 février 2020, un collectif d’associations a décidé d’écrire un courrier au Procureur de la République de Lons le Saunier concernant l’affaire des ossements d’animaux découverts par des spéléologues dans le gouffre du Prévalot à Fontenu le 13 novembre 2019. Parmi les nombreux ossements retrouvés, un crâne aurait été identifié comme étant celui d’un lynx et présente plusieurs blessures évoquant fortement un abattage illégal.

Quel animal de zones humides êtes-vous ?

Intensification des pratiques agricoles, aménagements hydrauliques inadaptés ou encore pression urbaine ont déjà détruit, entre 1960 et 1990, 67 % de leur surface. Une destruction intolérable pour France Nature Environnement.

« Marche avec les loups », une passionnante enquête sur les traces du loup

« Biodiversité en sursis » : un magnifique mini-docu sur les bocages français

Tirs du loup en Savoie : la justice rappelle l'Etat à la raison

La justice avait déjà donné raison aux associations en 2017

Survenant quelques jours seulement après la séquestration de représentants de l’autorité du Parc National de la Vanoise, cet arrêté autorisant la destruction de 6 loups dans trois secteurs du département (Belledonne, Maurienne et Thabor), avait été pris sans concertation avec les autres parties prenantes de ce dossier. Les associations avaient donc saisi le 25 septembre 2015, le Tribunal Administratif de Grenoble pour en demander l’annulation.

Oiseaux protégés : dites non à une mesure répondant aux seuls intérêts des chasseurs

Pourquoi faut-il se mobiliser en faveur de ces oiseaux ?

Si ces deux espèces sont protégées en Guyane, elles sont en revanche chassables en France métropolitaine. Les chasseurs utilisent des oiseaux de ces espèces comme “appelants” : maintenus captifs, ils attirent par leurs cris les oiseaux sauvages qui deviennent des cibles faciles pour les chasseurs.

Pour la 13e fois, le Conseil d’État annule la prolongation de la chasse aux oies migratrices en février

Le ministre de la Transition écologique et solidaire de l’époque avait obéi au président de la République en signant cet arrêté conforme aux souhaits des fédérations des chasseurs. Le Conseil d’État ayant déjà annulé à douze reprises les arrêtés semblables pris les années précédentes, François de Rugy ne pouvait pourtant pas ignorer que cette décision était illégale au regard du droit européen et notamment de la directive Oiseaux qui interdit de chasser les oiseaux au cours de leur période de migration prénuptiale.

Biodiversité : quand le gouvernement veut se débarrasser d’avis scientifiques gênants

C’est quoi cet arrêté ?

C’est le genre de consultation publique qui passe inaperçu tant son intitulé semble obscur. Lisez un peu. Il s’agit du « projet d’arrêté fixant la liste des espèces animales et végétales à la protection desquelles il ne peut être dérogé qu’après avis du Conseil national de la protection de la nature ».

Pages

Faire un don