prout

climat

Inondations : on bétonne et on s’étonne !

La combinaison catastrophique de l’imperméabilisation des sols et du changement climatique

Loi mobilités : insuffisant pour lutter contre les dérèglements climatiques

Les mesures prises pour déployer, avant fin 2020, des zones à faibles émissions dans les villes les plus polluées, pour verdir les flottes de véhicules ou pour augmenter les investissements programmés de l’Etat dans les transports en commun et le vélo sont des avancées certes bienvenues, mais l’ambition et les moyens restent limités. La création d’une éco-contribution sur les billets d’avion et l’augmentation de la taxe sur le gazole des camions représentent un premier pas qui doit être renforcé dans le budget 2020, en cours de discussion.

Malgré le cri d’alarme du GIEC, la France remet à plus tard la protection de l’océan

Hausse du niveau des océans, disparition des coraux, effondrement des ressources marines

Climat et justice sociale : mobilisation générale ce week-end en France

Les mobilisations pour le climat reprennent avec entrain en cette rentrée.

La grève des jeunes pour le climat, débutée par Greta Thunberg en août 2018, reprendra le vendredi 20 septembre à Paris. 
Le 21 septembre, ce sera la Mobilisation générale pour le climat et la justice sociale, partout en France.

Analyse de la Loi Énergie-Climat

Objectifs

L’urgence écologique et climatique inscrite

L’urgence écologique et climatique fait son entrée dans les objectifs de la politique énergétique nationale. Si on ne peut que saluer l’inscription de ces enjeux et de l’urgence à agir, l’impact réel de cette mention reste à ce stade incertain.

GIEC : L’agriculture, en partie responsable du problème climatique, peut aussi être la solution

« C’est seulement depuis 60 ans que l’agriculture est dépendante de la chimie pétrolière, nous pouvons et devons refermer cette parenthèse de l’agriculture chimique et intensive. Nous devons rapidement retrouver les fondamentaux de l’agronomie, comme la couverture des sols tout au long de l’année ou encore la diversification de nos productions sur un même sol, sur la durée, en incluant des légumineuses », réagit Cécile Claveirole, responsable des questions agricoles à France Nature Environnement.

Loi Énergie-Climat : où est passée l'urgence climatique ?

Pour Anne Bringault, Responsable Transition énergétique au Réseau Action Climat, “Pour le gouvernement, l’urgence climatique, c’est pour après le quinquennat ! Les mesures urgentes de rénovation des passoires énergétiques ont été reportées à 2023, voire 2028. Les locataires qui étouffent actuellement et paient des factures d’énergie exorbitantes en hiver apprécieront.

Urgence climatique et écologique : à peine actée, déjà oubliée ?

La loi sur l’énergie et le climat devrait avoir pour principal objet de créer les moyens immédiats pour crédibiliser et renforcer l’action climatique et énergétique de la France. Alors que des millions de citoyens jugeront l’action écologique du Gouvernement à l’aune de cette loi, après son passage en commissions, le compte n’y est pas.

Caussade : le risque de la sécurité, l'impossible régularisation

D'abord les travaux ont été effectués en toute illégalité durant des mois. Ensuite les responsables agricoles locaux n'ont cessé de défier l'Etat, et refusent de se conformer à l'arrêté préfectoral exigeant la suppression de l’ouvrage qui leur a été notifié le 3 mai dernier.

Enfin aujourd'hui, des informations circulent, faisant état de l’idée d’acheminer de l'eau depuis le Lot, car le barrage ne se remplit pas. Ce risque avait été souligné depuis le début par les experts puis les associations.

Projet de loi d'orientation des mobilités : les associations tirent la sonnette d’alarme

Le secteur des transports est la première source d’émissions de gaz à effet de serre en France et une cause majeure de pollution de l’air, en particulier dans nos villes. Malgré l’urgence à agir dans les 12 ans à venir selon le GIEC, aucune mesure additionnelle permettant de réduire les émissions avant 2030 n’a été adoptée en commission du développement durable de l’Assemblée nationale. Des reculs ont même été constatés par rapport au texte adopté au Sénat le 4 avril. Pour remédier à ces lacunes, nous avons proposé, il y a un an, un socle de mesures.

Pages

Faire un don