prout

mer-littoral

A Marseille, les géants des mers polluent toujours autant

Une pollution propre aux navires aux effets néfastes pour la santé et l’environnement

La majeure partie de la pollution de l'air des navires s’explique par la teneur en soufre des carburants. Fioul lourd, diesel marin... les carburants des navires ont une teneur en soufre jusqu'à 3 500 fois plus élevée que le diesel que nous mettons dans nos voitures ! Une fois brûlé, ce carburant rejette du dioxyde de soufre, un polluant réglementé, connu pour son impact sanitaire (maladies respiratoires, bronchites, irritations de la gorge) et environnemental (pluies acides) important.

Pétition : mettons fin au harcèlement des dauphins sauvages

Le harcèlement des dauphins sauvages s’intensifie en Méditerranée

Payer pour nager avec des dauphins sauvages : une pratique qui se développe en Méditerranée

Arrêter le déclin de l’aquaculture française grâce à un modèle plus durable et plus transparent

L’aquaculture mondiale est en plein essor. En effet, depuis 2015, la production globale a dépassé en volume celle de la pêche. Pourtant, en France, 86% des protéines aquatiques sont importées, ce qui représente un déficit commercial de 3,7 milliards d’euros. Pour inverser cette tendance, le CESE propose de se tourner rapidement vers une stratégie clairement inspirée par l’approche écosystémique.

Protéger les océans, c'est protéger l'humanité

Le monde entier parle de climat... mais oublie les océans

Le décret plage de nouveau attaqué par les professionnels plagistes

Un chantage à l’emploi défendu par les professionnels plagistes au futur gouvernement

De nouvelles conditions de captivité pour les dauphins et les orques

Après plus d’un an de travail entre le Muséum national d’histoire naturelle, des associations de protection de la nature, dont France Nature Environnement, et des associations de défense animale, Ségolène Royal vient de signer un arrêté qui impose de nouvelles conditions de captivité pour les dauphins et les orques applicables dans les 6 mois.

La France lance sa stratégie sur les espèces exotiques envahissantes

Ludwigia peploides

Un phénomène mondial

Si la plupart des espèces exotiques introduites sont inoffensives, voire bénéfiques pour l’homme et ses activités, un faible pourcentage d’entre elles s’adaptent si bien aux conditions de leur nouveau milieu qu’elles envahissent les écosystèmes au détriment des espèces autochtones, de la santé humaine ou des activités économiques.

Pages

Faire un don