Communiqués

Année de la Biodiversité dans l’Yonne : Destruction de 49 tilleuls abritant le pique-prune à Tanlay !

Le département de l’Yonne n’abrite plus que deux populations d’un scarabée sensible à la destruction des vieux arbres : le Pique-prune. France Nature Environnement, l’OPIE et Yonne Nature Environnement viennent de découvrir que des destructions des habitats de cette espèce protégée ont été commises dans le parc du Château de Tanlay.

Le d&eacute;partement de l&rsquo;Yonne n&rsquo;abrite plus que deux populations d&rsquo;un scarab&eacute;e sensible &agrave; la destruction des vieux arbres : le Pique-prune. France Nature Environnement, l&rsquo;OPIE et Yonne Nature Environnement viennent de d&eacute;couvrir que des destructions des habitats de cette esp&egrave;ce prot&eacute;g&eacute;e ont &eacute;t&eacute; commises dans le parc du Ch&acirc;teau de Tanlay.<br />
<br />
Dans un contexte tendu, o&ugrave; le Conseil G&eacute;n&eacute;ral de l&rsquo;Yonne a d&ucirc; mettre en suspens ses projets d&rsquo;abattage de l&rsquo;alignement principal sur intervention minist&eacute;rielle, et o&ugrave; devant l&rsquo;Assembl&eacute;e Nationale, il s&rsquo;est vu rappeler par le Minist&egrave;re qu&rsquo;il avait obligation d&rsquo;obtenir une autorisation pour proc&eacute;der aux travaux de s&eacute;curisation du site, France Nature Environnement, l&rsquo;OPIE et Yonne Nature Environnement ont constat&eacute; que la propri&eacute;taire du Ch&acirc;teau, au m&eacute;pris des informations donn&eacute;es par la DREAL lors d&rsquo;une r&eacute;union avec le Conseil G&eacute;n&eacute;ral et en pr&eacute;sence du Maire, a fait abattre, cet hiver 4 puis 45 tilleuls.<br />
<br />
Ces arbres avaient fait l&rsquo;objet d&rsquo;une expertise et pr&eacute;sentaient pour plusieurs d&rsquo;entre eux les traces r&eacute;centes, perceptibles depuis le sol, d&rsquo;une occupation par le pique-prune et de nombreuses cavit&eacute;s hautes propices &agrave; l'esp&egrave;ce, non explor&eacute;es.<br />
<br />
<strong>Une r&eacute;glementation existe : qu&rsquo;elle soit appliqu&eacute;e !</strong><br />
<br />
France Nature Environnement, l&rsquo;OPIE et Yonne Nature Environnement ne contestent pas la n&eacute;cessit&eacute; d&rsquo;assurer la s&eacute;curit&eacute; des visiteurs de Tanlay et des golfeurs. N&eacute;anmoins, comme l&rsquo;exige la r&eacute;glementation en mati&egrave;re de protection des habitats et des esp&egrave;ces, ces travaux doivent faire l&rsquo;objet d&rsquo;une demande de d&eacute;rogation &agrave; la protection des esp&egrave;ces et de leurs habitats. <br />
<br />
&laquo; <em>Aujourd&rsquo;hui, tous les acteurs concern&eacute;s par la question des vieux arbres &agrave; Tanlay connaissent la pr&eacute;sence du Pique-prune</em> &raquo; explique Catherine Schmitt, pr&eacute;sidente de Yonne Nature Environnement, &laquo;<em> l&rsquo;abattage de ces arbres a &eacute;t&eacute; conduit en toute connaissance de cause. Il constitue, en absence d&rsquo;autorisation, un d&eacute;lit selon le Code de l&rsquo;environnement !</em> &raquo;. <br />
<br />
Theo Dirksen du Comit&eacute; de Sauvegarde des All&eacute;es de Tanlay d&eacute;plore &laquo; <em>l&rsquo;absence de r&eacute;action de la DREAL que j&rsquo;avais pourtant inform&eacute;e d&egrave;s l&rsquo;abattage des 4 premiers arbres et je regrette que cet immobilisme ait conduit &agrave; l&rsquo;abattage de 45 autres tilleuls qui sont maintenant r&eacute;duits en copeaux ! </em>&raquo;<br />
<br />
France Nature Environnement, l&rsquo;OPIE, Yonne Nature Environnement &eacute;tudient &agrave; pr&eacute;sent les suites &agrave; donner &agrave; ces destructions ill&eacute;gales.

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le vendredi 14 mai 2010
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don