Communiqués

Création d’un deuxième EPR : une erreur historique

Le Président de la République vient d’annoncer la création d’un nouveau réacteur nucléaire EPR à Penly en Seine Maritime. Réaction de FNE.

<div align="justify">FNE exprime un sentiment de r&eacute;volte &agrave; la suite de l&rsquo;annonce par le Pr&eacute;sident de la R&eacute;publique de la cr&eacute;ation d&rsquo;un nouveau r&eacute;acteur nucl&eacute;aire EPR &agrave; Penly en Seine Maritime. Cette d&eacute;cision est sans doute conforme &agrave; l&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t du lobby nucl&eacute;aire mais pas &agrave; l&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t g&eacute;n&eacute;ral.<br />
<br />
<strong>Une erreur historique</strong>. Lors de son discours de cl&ocirc;ture du Grenelle de l&rsquo;environnement, le 26 octobre 2007, le Pr&eacute;sident de la R&eacute;publique avait d&eacute;clar&eacute; : &laquo; <em>je ne veux pas de nouveaux sites nucl&eacute;aires </em>&raquo;. Nicolas Sarkozy avait &eacute;galement d&eacute;clar&eacute; : &laquo; <em>Il y aura donc bien une r&eacute;duction de la part du nucl&eacute;aire dans notre consommation d&rsquo;&eacute;nergie &raquo;.</em><br />
<br />
Pour S&eacute;bastien Genest, Pr&eacute;sident de FNE, &laquo; <em>le d&eacute;veloppement du nucl&eacute;aire est contraire &agrave; celui des &eacute;nergies renouvelables. Il faut en finir avec un mod&egrave;le &eacute;nerg&eacute;tique centralis&eacute;, fragile en consommation de pointe, inadapt&eacute; aux territoires et contraire &agrave; l&rsquo;objectif premier de r&eacute;duction de la consommation d&rsquo;&eacute;nergie, n&eacute;goci&eacute; lors du Grenelle de l&rsquo;environnement. &raquo;</em><br />
<br />
<strong>La relance par l&rsquo;atome ?</strong> Le 19 d&eacute;cembre 2008, lors d&rsquo;une r&eacute;union en pr&eacute;sence des associations, Nicolas Sarkozy s&rsquo;&eacute;tait engag&eacute; &agrave; ce que le plan de relance soit vert et pas gris.<br />
<br />
S&eacute;bastien Genest poursuit : &laquo; <em>Nous sommes constern&eacute;s par l&rsquo;empilement de d&eacute;cisions &agrave; courte vue : relance de trois programmes autoroutiers, octroi d&rsquo;aides d&rsquo;Etat au secteur automobile ou a&eacute;ronautique sans contreparties environnementales, assouplissement des conditions de cr&eacute;ation des installations class&eacute;es, cr&eacute;ation d&rsquo;un nouvel EPR &hellip;&hellip;autant de d&eacute;cisions contraires &agrave; l&rsquo;imp&eacute;ratif d&rsquo;une relance &agrave; la fois &eacute;conomique et &eacute;cologique. Ces d&eacute;cisions irrationnelles ne peuvent &ecirc;tre compens&eacute;es par des mesures de verdissement &raquo;.</em><br />
<br />
<strong>Un grave recul de la d&eacute;mocratie &eacute;cologique</strong>. FNE rappelle que le droit de l&rsquo;environnement impose que le d&eacute;bat public soit organis&eacute; &agrave; un &laquo; moment o&ugrave; toutes les options sont encore ouvertes &raquo; et avant qu&rsquo;une d&eacute;cision publique ne soit prise. <br />
<br />
Arnaud Gossement, porte parole de FNE, d&eacute;clare : &laquo;<em> Le nucl&eacute;aire ne se satisfait que de la politique du fait accompli. La d&eacute;cision de cr&eacute;er un nouvel EPR est une atteinte &agrave; la d&eacute;mocratie &eacute;cologique puisque la concertation n&rsquo;a eu lieu qu&rsquo;avec le lobby nucl&eacute;aire ! D&eacute;sormais, pourquoi se donner la peine d&rsquo;organiser un simulacre de d&eacute;bat public d&egrave;s lors que les d&eacute;s sont jet&eacute;s ? &raquo;.</em><br />
<br />
FNE rappelle que la d&eacute;cision de cr&eacute;ation du premier r&eacute;acteur nucl&eacute;aire EPR &agrave; Flamanville avait d&eacute;j&agrave; &eacute;t&eacute; prise avant m&ecirc;me l&rsquo;organisation d&rsquo;un d&eacute;bat public, par la loi du 13 juillet 2005 d&rsquo;orientation sur l&rsquo;&eacute;nergie. Pendant le d&eacute;bat public lui-m&ecirc;me, Jacques Chirac, alors Pr&eacute;sident de la R&eacute;publique, avait confirm&eacute; la d&eacute;cision de cr&eacute;er l&rsquo;EPR&hellip;FNE avait alors engag&eacute; plusieurs actions en justice contre les autorisations d&eacute;livr&eacute;es pour la construction de ce r&eacute;acteur. <br />
<br />
<br />
<br />
<br />
<br />
&nbsp;<a href="/sites/default/files/com/PDF/cp_300109.pdf">T&eacute;l&eacute;charger le communiqu&eacute; en format PDF</a><br />
<br />
<br />
<br />
</div>
<br />

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le vendredi 30 janvier 2009
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don