Communiqués

Episode neigeux en France : une note un peu trop salée pour l’environnement

L’épisode neigeux prolongé, associé à de basses températures persistantes, a provoqué une désorganisation générale des transports. En réaction, des tonnes de sel et autres fondants routiers (1) ont été répandus massivement. Recommandations de France Nature Environnement.

<br />
<div align="justify"><strong>Le sel est un toxique organique </strong><br />
<br />
En France, le sel, chlorure de sodium (NaCl), est le fondant routier le plus utilis&eacute; car le plus &eacute;conomique et le plus rentable en ce qui concerne le rapport co&ucirc;t-efficacit&eacute;. <br />
Selon les conditions et le contexte, d&rsquo;autres fondants sont employ&eacute;s : Alcools et glycols, chlorure de calcium (CaCl2), sulfates et nitrates... Ces fondants routiers ont un impact consid&eacute;rable sur l&rsquo;environnement. L&rsquo;accumulation de sel peut aboutir &agrave; la disparition d&rsquo;esp&egrave;ces v&eacute;g&eacute;tales et animales : &laquo; <em>en ce qui concerne les impacts sur la faune et la flore, ils sont imm&eacute;diats mais peuvent &eacute;galement se prolonger apr&egrave;s la saison hivernale </em>&raquo; explique Beno&icirc;t Hartmann, porte parole de France Nature Environnement.<br />
<br />
<strong>Le sel est un r&eacute;actif chimique : une bombe &agrave; retardement </strong><br />
<br />
Les fondants routiers, par l&rsquo;action de leurs compos&eacute;s chimiques dont le sel, permettent d&rsquo;abaisser le point de cong&eacute;lation de l&rsquo;eau. Outres les traces de m&eacute;taux lourds pr&eacute;sents dans ces fondants, s&rsquo;ajoutent ceux pi&eacute;g&eacute;s et accumul&eacute;s sur et autour des routes (2) . Il s&rsquo;agit notamment du plomb (Pb), zinc (Zn), aluminium (Al)... <br />
Ces m&eacute;taux, extr&ecirc;mement nocifs, sont lib&eacute;r&eacute;s par r&eacute;action chimique au contact du sel et se r&eacute;pandent dans les milieux naturels et sur les terres agricoles (via l&rsquo;irrigation et le ruiss&egrave;lement). &laquo; <em>La s&eacute;curit&eacute; routi&egrave;re est capitale mais elle ne peut pas &ecirc;tre un pr&eacute;texte &agrave; une dispersion sans contr&ocirc;le de produits chimiques toxiques dans le milieu naturel</em> &raquo; commente Michel Dubromel, responsable Transports de FNE.<br />
<br />
<strong>Mieux vaut un traitement m&eacute;canique que chimique</strong><br />
<br />
Au regard de l&rsquo;impact des fondants routiers sur l&rsquo;environnement, il convient de hi&eacute;rarchiser les solutions disponibles. Lors d&rsquo;un &eacute;pisode exceptionnel par le volume de neige et la dur&eacute;e de l&rsquo;enneigement, la meilleure attitude &agrave; adopter est de limiter ses d&eacute;placements et de privil&eacute;gier les transports en commun. Ainsi Londres a ferm&eacute; ses a&eacute;roports pendant plusieurs jours fin d&eacute;cembre. Ensuite il est pr&eacute;f&eacute;rable de recommander aux usagers de se doter d&rsquo;&eacute;quipements d&eacute;dies (pneus neiges, etc.) dans les r&eacute;gions o&ugrave; ces &eacute;pisodes sont fr&eacute;quents. <br />
Si cette solution s&rsquo;av&egrave;re inefficace, privil&eacute;gier les solutions m&eacute;caniques et collectives : &eacute;pandages, sable, copeaux de bois, gravillons rocheux... Les solutions chimiques ne peuvent intervenir qu&rsquo;en ultime recours en pr&eacute;voyant la collecte et le traitement des eaux trait&eacute;es.<br />
<br />
Pour Bruno Genty, Pr&eacute;sident de France Nature Environnement : &laquo; <em>Il est vain de vouloir s&rsquo;opposer frontalement aux ph&eacute;nom&egrave;nes naturels. La nature n&rsquo;est pas notre ennemi. Nous devons faire avec elle et pas contre elle, en privil&eacute;giant l&rsquo;adaptation voire une approche m&eacute;canique plut&ocirc;t que se limiter a une approche chimique dont les d&eacute;g&acirc;ts collat&eacute;raux peuvent &ecirc;tre tr&egrave;s importants.</em> &raquo;<br />
<br />
<strong>FNE demande que l&rsquo;Etat impose une r&eacute;glementation permettant la hi&eacute;rarchie des usages et solutions &agrave; mettre en &oelig;uvre en cas d&rsquo;&eacute;pisode neigeux ou de gel persistant. </strong><br />
<br />
(1) Le fondant routier est un produit solide ou liquide dont les caract&eacute;ristiques physiques permettent d&rsquo;abaisser le point de cong&eacute;lation.<br />
(2) Ces m&eacute;taux lourds sont issus de l&rsquo;usure des pneumatiques, des plaquettes de freins, de la carrosserie et de la corrosion des mat&eacute;riaux constitutifs des &eacute;quipements de la route.<br />
<br />
<a href="/sites/default/files/com/cp_en_pdf_2/cp-040111.pdf">T&eacute;l&eacute;charger ce communiqu&eacute; en format PDF.</a><br />
<br />
<br />
</div>
<br />

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le mardi 04 janvier 2011
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don