Communiqué de presse
Climat Climat

Ce que peuvent faire les citoyens

Publié le 7 décembre 2015

Malgré l’état d’urgence et les interdictions, cette COP mobilise des milliers de citoyens en France et dans le monde entier. Quel est leur rôle? Quel est celui des associations, de la société civile en général?

Comment les associations contribuent au succès de la COP

Les négociations sont plus cloisonnées que prévues, il est difficile de participer à certaines réunions techniques particulièrement importantes. Cependant les ONG restent un facteur de transparence : nous surveillons ce que disent les Etats et n’hésitons pas à dénoncer leurs hypocrisies et leurs incohérences si nécessaire! On peut les inciter ainsi à plus d’honnêteté. Les ONG apportent aussi de l’expertise et sont force de propositions.

Pour Denez L’Hostis, président de FNE« C’est la leçon de l’échec de Copenhague. On ne peut pas attendre que les Etats seuls règlent le problème. Ils sont encore souvent dans une logique de « je ne m’engage pas vraiment car cela pénaliserait trop ma compétitivité ou nuirait à mes intérêts nationaux », sans toujours réaliser que c’est notre avenir commun qui est en jeu. C’est aussi à la mobilisation des acteurs non-gouvernementaux que se mesurera le succès de la COP 21. Au-delà de l’accord proprement dit, c’est à l’aune des actions concrètes initiés par tous les acteurs, du maire d’une commune à l’association en passant par les entreprises, qu’on pourra déterminer si cette COP a été à la hauteur. »

 

L’action des associations au niveau local

Pourquoi faire tel projet plutôt qu’un autre, pourquoi construire une route ici plutôt que là? La règle imposant d’éviter et de réduire au maximum les impacts sur l’environnement n’est pas toujours respectée. C’est souvent la mobilisation de citoyens soucieux de leur cadre et de leur qualité de vie, porteurs d’une véritable expertise, regroupés ou non au sein d’associations, qui permet de bloquer un projet uniquement dicté par l’intérêt particulier de certains acteurs, sans prise en compte de l’intérêt général.

Denez L’Hostis rappelle : « Le mouvement FNE se bat tous les jours pour le climat, par nos actions de sensibilisation, d’alerte, de proposition, à tous les échelons. Cela peut sembler des gouttes d’eau mais c’est comme ça que cela avancera. Cela contribue aussi à la réussite de la COP. Les Etats ne peuvent plus dire que la transition est impossible car elle est déjà en route ! »

 

Notre Dame des Landes : l’exemple de l’incohérence

Les associations comme FNE font aussi systématiquement le lien entre l’international et le local, en soulignant les incohérences entre ce qui est prôné à l’international et ce qui est appliqué au local. On ne peut pas demander une réduction des émissions de gaz à effet de serre et soutenir la construction d’un aéroport inutile, tout comme on ne peut pas se présenter comme un modèle de démocratie et faire fi de l’opinion des citoyens. Un projet soutenu au plus haut niveau de l’Etat comme celui de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes, peut ainsi traverser les différentes procédures participatives sans évolution notable L’analyse économique coûts-bénéfices détaillée n’a par exemple jamais été rendue publique par l’Etat, empêchant notamment de comparer l’intérêt de l’infrastructure avec celui d’une rénovation de l’aéroport existant de Nantes Atlantique.

 Denez L’Hostis, président de FNE : « Ce n’est que neuf ans après le débat public et six ans après l’enquête d’utilité publique que les porteurs du projet ont reconnu que le site était composé à 98% de zones humides et comportait de nombreuses espèces protégées, nécessitant dès lors de nouvelles autorisations environnementales. Nous demandons au gouvernement français de se mettre en cohérence avec ses propres déclarations en renonçant à ce projet. »

 

France Nature Environnement est la fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement. C’est la porte-parole d’un mouvement de 3000 associations, regroupées au sein de 80 organisations adhérentes, présentes sur tout le territoire français, en métropole et outre-mer. Retrouvez-nous sur fne.asso.fr, Facebook et Twitter (@FNEasso).

Pour aller plus loin

Communiqué de presse
Sécheresse 2022 : un moment historique qui doit remettre en question notre gestion de l'eau
Agriculture Agriculture

Sécheresse 2022 : un moment historique qui doit remettre en question notre gestion de l'eau

Publié le 11 août 2022
La sécheresse 2022 s’annonce déjà historique. Pour l’heure, 95 départements sont concernés par…
Communiqué de presse
briefs FNE
Biodiversité Biodiversité

France Nature Environnement lance ses Briefs média

Publié le 10 août 2022
Vous êtes journaliste ? Vous aimeriez perfectionner vos connaissances sur la politique…
Elevage et qualité de l'air
Dossier
Agriculture Agriculture

Pour qu'agriculture rime avec air pur

Publié le 27 juillet 2022
Si on parle souvent de l’impact de certaines pratiques agricoles sur la biodiversité, l’eau ou les sols, le rapport entre agriculture…
Actualité
larivot
Actions en justice Actions en justice

Centrale du Larivot : 3e victoire face à un projet climaticide

Publié le 19 juillet 2022
En Guyane, la centrale thermique au fioul lourd de Dégrad-des-Cannes arrive en fin de vie…