Dauphin échoué sur une plage.
Communiqué de presse
Biodiversité Biodiversité
Mer et littoral Mer et littoral

Commission européenne : "La France doit cesser le massacre de dauphins"

Publié le 28 octobre 2021

Dans un courrier adressé au Conseil Consultatif pour les Eaux Occidentales Australes, qui rassemble cinq États membres dont la France, la Commission européenne recommande «fortement» la fermeture de certaines pêcheries afin d’éviter la capture et la mort par asphyxie de milliers de dauphins dans les filets de pêche du Golfe de Gascogne cet hiver. Devant l’échec constaté et prévisible du plan de Madame Annick Girardin d’octobre 2020, la Commission a donné à la France un nouveau et dernier délai, jusqu’au 29 octobre, pour présenter des mesures suffisantes et conformes aux avis scientifiques du Comité international des études de la mer (CIEM), pour la saison hivernale 2021/2022.

Objectif : respecter le règlement de la Politique Commune des Pêches et mettre fin au massacre annuel des dauphins dans le Golfe de Gascogne.

Les captures par les bateaux de pêche sont chaque année depuis 2016, responsables de la mort de milliers de dauphins en France, entre 8000 et 12 000, dans le Golfe de Gascogne. À long terme cela pourrait même remettre en cause l’existence de cette espèce protégée, le dauphin commun. Devant cette situation dénoncée depuis de nombreuses années, en juillet 2019, France Nature Environnement s’associe à 25 ONG européennes pour porter plainte contre la France et les autres Etats européens qui n’ont pas pris les mesures nécessaires pour protéger ces petits cétacés.

En mai 2020, le comité d’experts scientifiques du CIEM publie un avis exhortant la Commission européenne à prendre des mesures d’urgence pour éviter que des milliers de dauphins communs continuent de mourir dans les engins de pêche. Ils recommandent d’imposer la fermeture, pendant l’hiver, des pêcheries responsables des captures de dauphins dans le golfe de Gascogne. Ces fermetures ponctuelles et localisées sont cruciales pour atténuer réellement les captures.

En juillet 2020, la France est mise en demeure par la Commission européenne car elle n’a pas pris les mesures suffisantes pour réduire les captures. Au 29 Octobre 2021 la France devra répondre par des mesures nouvelles et efficaces si elle ne veut pas subir de sanctions.

Des mesures qui ne répondent pas à l’urgence de la situation

Déjà en février 2021 France Nature Environnement décide d’attaquer l’État français en justice pour l’obliger à agir et à prendre des mesures d’urgence qui permettent effectivement de réduire drastiquement les captures. Faute de réponse satisfaisante de la ministre de la Mer, aux demandes de la Commission et aux experts du CIEM, France Nature Environnement réitérera son action contentieuse pour la nouvelle saison de pêche si besoin.

Pour Elodie Martinie-Cousty pilote du Réseau Océans, mer et littoraux de France Nature Environnement :

« Après le déversement de centaines de millions d’euros de fonds publics français et européens -Plan de relance, FEAMPA, enveloppe post-Brexit et dernièrement 50 millions supplémentaires promis par le Président de la République - on attend des réponses à la hauteur des enjeux pour réduire fortement ces mortalités de dauphins, et assurer le respect du droit européen et du droit français sur la préservation des espèces. C’est aussi la dernière chance pour la France de proposer des mesures concrètes pour réduire ces captures au minimum acceptable et accompagner la pêche et les pêcheurs dans un mode de pêche plus écologique. Jamais autant d’argent n’aura été injecté en une seule année pour le permettre. »

France Nature Environnement continue à être inquiète pour l’hiver à venir, et souhaite qu’au plus haut niveau de l’Etat les arbitrages soient enfin en faveur des dauphins et de la biodiversité  pour rendre crédible l’organisation du One Ocean Summit en janvier 2022

Pour aller plus loin

Article du Monde du 16 août 2020 : « La France sommée d’agir face à l’échouage massif de dauphins sur ses côtes »

Notre communiqué de presse du 1er septembre 2021 : Congrès mondial de la nature : L’occasion pour la France de mettre fin au massacre des dauphins

Notre communiqué de presse du 10 juillet 2019 : « Echouage massif de dauphins, une plainte à l’échelle européenne »

Rejoignez-nous sur

Pour aller plus loin

Communiqué de presse
Dauphin échoué sur une plage.
Biodiversité Biodiversité

Stop au massacre des dauphins : France Nature Environnement s'en remet à la justice

Publié le 6 décembre 2021
En dépit de la dernière recommandation de l’Union européenne, la France refuse de fermer…
Communiqué de presse
ours
Biodiversité Biodiversité

Pour une meilleure cohabitation entre l'homme et l'ours

Publié le 1 décembre 2021
Le 20 novembre dernier, un chasseur avait été grièvement blessé et avait tué une ourse qui…
Communiqué de presse
Seule la science doit décider de la gestion du loup en France
Biodiversité Biodiversité

Seule la science doit décider de la gestion du loup en France

Publié le 22 novembre 2021
L’installation du loup en France se poursuit tant en nombre qu’en occupation territoriale. Sur…
Communiqué de presse
Parc national de la Vanoise
Actions en justice Actions en justice

Les pesticides dans les sites Natura 2000 c'est terminé

Publié le 15 novembre 2021
Nouvelle victoire de France Nature Environnement. Par arrêt du 15 novembre 2021, le Conseil d…