Communiqué de presse
Eau Eau
Climat Climat
Agriculture Agriculture

Caussade : le risque de la sécurité, l'impossible régularisation

Publié le 4 juin 2019

Le projet de retenue d’eau à Caussade est emblématique d’un accaparement de la ressource en eau, réalisé en toute illégalité et malgré cinq décisions de justice. Il faut constater que ceci s’est déroulé malheureusement avec la collusion d’une partie des décideurs politiques locaux malgré le risque confirmé pour la sécurité. Une porte de sortie sérieuse existe-t-elle vraiment ?

D’abord les travaux ont été effectués en toute illégalité durant des mois. Ensuite les responsables agricoles locaux n’ont cessé de défier l’Etat, et refusent de se conformer à l’arrêté préfectoral exigeant la suppression de l’ouvrage qui leur a été notifié le 3 mai dernier.

Enfin aujourd’hui, des informations circulent, faisant état de l’idée d’acheminer de l’eau depuis le Lot, car le barrage ne se remplit pas. Ce risque avait été souligné depuis le début par les experts puis les associations.

Pour France Nature Environnement et ses associations régionale et locale, ce « plan de secours improvisé » ne peut en aucun cas servir d’issue à cet imbroglio :

  • parce que la sécurité de l’ouvrage ne peut en aucun cas être présentement garantie, et qu’aucun pouvoir public ne peut en l’état prendre le risque d’autoriser une mise en eau sans lever sérieusement tout danger d’effondrement, avec le village de St Pierre de Caubel en aval ;
  • parce que ce projet ne constituerait qu’une fuite en avant de court terme, l’eau prélevée ici manquant là, dans un bassin en déficit hydrique structurel ;
  • parce que sur le fond ce projet n’est simplement pas régularisable, ayant été réalisé hors de toute autorisation et hors des clous du droit de l’Union européenne.

France Nature Environnement et ses associations soutiennent la volonté de l’Etat de faire respecter les procédures et le droit, afin de garantir le non-accaparement de la ressource en eau et une gestion équilibrée entre tous les usages et avec les milieux aquatiques. C’est avec toutes les parties prenantes que la ressource en eau, vitale et de plus en plus rare avec les évolutions climatiques, pourra être rigoureusement gérée sur le long terme.

Lire aussi

Tribune - Barrage de Caussade : les multiples impasses du projet

L’État ordonne la destruction du barrage illégal de Caussade

Sècheresse : les barrages, fausse solution face aux dérèglements climatiques

Pour aller plus loin

lettre_eau 86
Publication
Eau Eau

La Lettre Eau

Publié le 12 août 2022
Lettre Eau n°86 : Eau et démocratie : bien commun, décisions partagées ? Au sommaire de cette Lettre Eau : Dossier : Eau et démocratie…
Communiqué de presse
Sécheresse 2022 : un moment historique qui doit remettre en question notre gestion de l'eau
Agriculture Agriculture

Sécheresse 2022 : un moment historique qui doit remettre en question notre gestion de l'eau

Publié le 11 août 2022
La sécheresse 2022 s’annonce déjà historique. Pour l’heure, 95 départements sont concernés par…
Communiqué de presse
L'affaire du barrage de Caussade a commencé il y a quatre ans.
Actions en justice Actions en justice

Barrage illégal de Caussade : nouvelle condamnation possible pour la chambre d'agriculture

Publié le 28 juin 2022
Ce triste feuilleton a commencé il y a 4 ans. La construction illégale de cette retenue d’eau…
dossier barrage de caussade
Dossier
Actions en justice Actions en justice

Barrage de Caussade : histoire d’un projet illégal et dangereux pour le Lot-et-Garonne

Publié le 23 juin 2022
Inadapté, dangereux et profondément injuste : le barrage illégal de Caussade, dans le Lot-et-Garonne, est un véritable cas d’école des…