Actualités

L'État cherche un concessionnaire pour enterrer le grand hamster

C'est en pleine torpeur estivale que l'appel d'offre pour trouver un concessionnaire au Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO) a été publié au Bulletin officiel des annonces de marchés publics.

Dat&eacute; du 29 juillet, cet appel est ouvert jusqu'au 17 novembre.<br />
<br />
Rappelons que le GCO est un projet d'autoroute &agrave; 2x2 voies de 24 kilom&egrave;tres entre Hoerdt et Innenheim, devant soi-disant &eacute;viter la circulation de l'ordre de 40 000 v&eacute;hicules/jour dans la communaut&eacute; urbaine de Strasbourg. Ce projet a &eacute;t&eacute; con&ccedil;u dans les ann&eacute;es 1960 !<br />
<br />
Pour Michel Dubromel, responsable transports et mobilit&eacute; durables de France Nature Environnement, c'est &agrave; se demander si l'&Eacute;tat entend ce qu'on lui dit. En effet, le projet a d&eacute;j&agrave; fait l'objet d'une vingtaine de recours devant le Conseil d'&Eacute;tat (associations, communes et f&eacute;d&eacute;rations d'agriculteurs). <br />
<br />
Plus encore, ce projet va d&eacute;truire de nombreux hectares de terres agricoles &agrave; loess, favorables au grand hamster. Or, la France vient d'&ecirc;tre poursuivie par la Commission europ&eacute;enne devant la Cour europ&eacute;enne de justice pour n'avoir pas su prot&eacute;ger ce rongeur, esp&egrave;ce menac&eacute;e d'int&eacute;r&ecirc;t communautaire.<br />
<br />
Faudra-t-il attendre de lourdes sanctions europ&eacute;ennes pour que l'&Eacute;tat entende raison et renonce &agrave; ce projet d'autoroute dont l'utilit&eacute; est largement contest&eacute;e et contestable ?

Par FNE.
Le mardi 11 août 2009
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don