Communiqués

LGV Limoges-Poitiers : la provocation

Le decret n° 2005-18 du 10 janvier 2015 déclarant d’utilité publique (DUP) et urgents les travaux nécessaires à la réalisation de la ligne à grande vitesse « Poitiers-Limoges » a été signé par le Premier ministre. Réactions de France Nature Environnement, Poitou Charentes Nature (PCN) et Limousin Nature Environnement (LNE).

<br />
<div align="justify">Apr&egrave;s des ann&eacute;es de confusion, les choses &eacute;taient enfin claires. Le Premier ministre avait d&eacute;fini une politique de modernisation urgente du r&eacute;seau ferr&eacute; qui renvoyait le projet &agrave; l'horizon 2030. La Cour des Comptes avait condamn&eacute; un projet inutile et ruineux non pas apr&egrave;s sa r&eacute;alisation mais avant m&ecirc;me la prise de d&eacute;cision. La Commission d'Enqu&ecirc;te avait soumis la DUP &agrave; une condition non r&eacute;alis&eacute;e : un plan de financement viable pour une r&eacute;alisation rapide.<br />
<br />
<strong>Un coup de force inacceptable...</strong><br />
<br />
PCN, LNE et FNE n'ont cess&eacute; de d&eacute;noncer les impacts d&eacute;sastreux qu'aurait cette LGV sur la biodiversit&eacute;, les zones humides et les cours d'eau, sur l'&eacute;conomie agricole, sur le cadre de vie. Elle ruinerait les politiques de d&eacute;senclavement des zones rurales travers&eacute;es, et la modernisation de la ligne Paris-Toulouse par Limoges (POLT), vitale pour les territoires et d&eacute;fendue par de tr&egrave;s nombreux &eacute;lus.<br />
<br />
Pour PCN, LNE et FNE, l'impact le plus grave, irr&eacute;versible, de cette DUP vise la citoyennet&eacute;. Elle discr&eacute;dite les proc&eacute;dures d&eacute;mocratiques de participation du public et de prise de d&eacute;cision. Pourtant, apr&egrave;s des ann&eacute;es de com&eacute;die de &laquo;concertation&raquo; sur ce projet, l'occasion &eacute;tait belle de respecter &agrave; la fois la condamnation exprim&eacute;e par la soci&eacute;t&eacute; civile, l'orientation gouvernementale, et l'avis de la Cour des Comptes.<br />
<br />
Sur ce projet, <a href="/fr/le-tgv-rattrape-par-la-cour-des-comptes.html?cmp_id=33&amp;news_id=13897" target="_parent">la Cour des Comptes a magistralement analys&eacute; un processus pervers de d&eacute;cision</a> : d&eacute;bats biais&eacute;s, succession de micro-d&eacute;cisions occultes, pressions des baronnies locales, donn&eacute;es socio-&eacute;conomique truqu&eacute;es. La DUP porte &agrave; son comble ce d&eacute;ni de d&eacute;mocratie en contournant les conclusions de la Commission d'Enqu&ecirc;te. C'est une v&eacute;ritable provocation &agrave; l'&eacute;gard des citoyens et des associations qui ont fait l'effort de jouer le jeu de la participation.<br />
<br />
Denez L&rsquo;Hostis, pr&eacute;sident de FNE : &laquo; <em>La DUP sur Poitiers Limoges n&rsquo;est pas l&eacute;gitime. La cr&eacute;ation d&rsquo;une nouvelle ligne a un co&ucirc;t &eacute;conomique et environnemental. Il faut donner la priorit&eacute; aux transports du quotidien pour offrir une alternative &agrave;</em> &laquo; <em>l&rsquo;auto solo.</em>&raquo;<br />
<br />
<a href="/sites/default/files/com/cp_en_pdf_2/cp-130115.pdf">T&eacute;l&eacute;charger ce communiqu&eacute; en format PDF.</a><br />
</div>
<br />

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le mardi 13 janvier 2015
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don