Actualité
Agriculture Agriculture
Biodiversité Biodiversité
Eau Eau

Salon de l’agriculture : les 10 priorités de FNE pour l’agriculture de demain

Publié le 18 février 2009

A la veille du discours de Nicolas Sarkozy en Maine-et-Loire sur l’avenir de l’agriculture, et avant l’inauguration du Salon de l’agriculture samedi 21 février, voilà les 10 priorités de France Nature Environnement pour que l’agriculture de demain permette de nourrir les hommes tout en préservant les équilibres naturels.

- Réorienter les aides de la PAC vers une agriculture qui protège la biodiversité, la qualité des eaux, du sol et de l'air et vers un soutien significatif aux prairies permanentes, à l’agriculture biologique et à la diversification des productions dans les exploitations agricoles



- Encourager l’agriculture de haute valeur environnementale. Cette agriculture se caractérise pour FNE par une faible consommation d’engrais et de pesticides (les intrants) et de la place laissée aux espaces de biodiversité (haies, bosquets, mares, etc.)



- Soutenir le développement des surfaces en agriculture biologique, et accroître la consommation de produits biologiques dans la restauration collective



- Réduire de moitié l’usage des pesticides d’ici 2018, en encourageant la recherche, la promotion des techniques alternatives, la formation des utilisateurs. Le conseil et la vente de pesticides doivent être séparés.



- Renoncer à l’utilisation de pesticides dangereux pour l’environnement et la santé, comme par exemple l’insecticide Cruiser, qui présente un risque avéré vis-à-vis des abeilles et autres pollinisateurs. Pour demander cette interdiction, signez la pétition de FNE !



- Renoncer aux filières industrielles d’agrocarburants. Leur bilan énergétique, écologique et sanitaire est loin d’être avéré. Ils entrent en compétition avec une agriculture à vocation nourricière.



- Favoriser l’autonomie énergétique des exploitations : production d’huile-carburant à la ferme, baisse de la consommation d’intrants (engrais, fioul, etc.)



- Rendre l’élevage européen plus autonome vis-à-vis des importations (80% des protéines destinées à l’alimentation du bétail européen sont importées)



- Imposer aux produits agricoles importés les mêmes exigences environnementales qu’aux productions européennes en instaurant une régulation environnementale des échanges




- Favoriser une consommation de produits locaux et de saison et doter les villes de ceintures nourricières en préservant les espaces agricoles périurbains



En savoir plus sur les propositions de FNE en matière d'agriculture

Rejoignez-nous sur

Pour aller plus loin

Communiqué de presse
varenne
Agriculture Agriculture

Varenne de l’eau : 5 organisations dénoncent le modèle agricole promu par le Varenne

Publié le 20 octobre 2021
Ce mercredi 20 octobre a lieu la réunion à mi-parcours des travaux du Varenne agricole de l’eau...
Actualité
glyphosate épandage
Agriculture Agriculture

Glyphosate : mobilisons-nous pour son interdiction

Publié le 15 octobre 2021
Cela fait des années que ce combat est porté. Cela fait des années que les études scientifiques...
Actualité
cultures alternatives
Agriculture Agriculture

Agriculture, eau et biodiversité : des solutions pour produire en préservant

Publié le 8 octobre 2021
Comment concilier agriculture, eau potable et bon état des milieux naturels ? Quelles...
dossier nitrate ammonium
Dossier
Agriculture Agriculture

Nitrate d’ammonium : comment renforcer la sécurité des installations ?

Publié le 16 septembre 2021
Le 21 septembre 2001 à Toulouse, la terre a tremblé et les effets de l’explosion dévastatrice survenue sur le site de la société AZF...