queyras - Crédit : Maxime Paquin
Massif du Queyras (© Maxime Paquin)
Actualité
Biodiversité Biodiversité

Biodiversité : les régions ont-elles plus d’ambition depuis 2021 ?

Publié le 16 décembre 2022

La conférence internationale qui se déroule actuellement au Canada (COP15 Biodiversité) entre les pays qui ont signé, il y a 30 ans, la Convention sur la diversité biologique, rappelle une nouvelle fois l’urgence d’une mobilisation collective à toutes les échelles, pour sauver notre planète et notre avenir. Parmi les acteurs français, les Conseils régionaux jouent un rôle déterminant puisqu’ils disposent de compétences de plus en plus larges en matière de biodiversité. Dans ce contexte, France Nature Environnement présente une actualisation de l’analyse qu’elle a menée en 2021 sur leurs actions.

La Région, « cheffe de file » dotée d’outils pour agir

Depuis 2014, les Conseils régionaux sont « chefs de file » dans le domaine de la biodiversité, ce qui veut dire qu’ils sont chargés d’organiser l’action commune des collectivités territoriales en faveur de la préservation et la restauration de la biodiversité.

Ils disposent par ailleurs d’outils d’actions propres comme les réserves naturelles régionales, les parcs naturels régionaux et, désormais, assurent la gestion des sites Natura 2000 exclusivement terrestres. Ils gèrent également certains fonds européens qui financent des actions en faveur de la biodiversité.

Enfin, ils doivent traduire la politique de la trame verte et bleue (TVB) dans un schéma régional, différent selon les régions. Cette TVB vise à préserver et restaurer la diversité des écosystèmes d’un territoire ainsi que les différents milieux nécessaires aux espèces sauvages pour accomplir leur cycle de vie. Elle permet d’identifier les barrières de toute nature qui empêchent ces espèces de circuler entre ces milieux et de mener des actions permettant de restaurer cette circulation.

L’enquête de France Nature Environnement

Comment les Conseils régionaux se sont-ils saisis de leurs nouvelles compétences ? Pour le savoir, en 2021, France Nature Environnement avait d’abord analysé la manière dont chaque Conseil régional parle de biodiversité sur son site Internet (volet 1). Nous avions ensuite étudié le schéma régional qui doit traduire la TVB pour les régions métropolitaines, hors Île-de-France et Corse (volet 2). De là, elle avait formulé des recommandations pour améliorer les actions menées par les Conseils régionaux et la visibilité de celles-ci (volet 3).

Cette année, nous avons voulu actualiser ces 3 volets pour vérifier une éventuelle évolution dans l’ambition des Conseils régionaux en matière de biodiversité.

22 recommandations pour appuyer les conseils régionaux

Cette actualisation confirme nos conclusions antérieures :

  • Il nous apparaît important que chaque Conseil régional rende plus visibles et détaille sur son site Internet les actions menées en faveur de la biodiversité régionale ;
  • Les Conseils régionaux doivent aussi renforcer la gouvernance de la biodiversité en associant plus étroitement les différents acteurs régionaux, notamment les associations de protection de la nature.
  • Ils doivent également utiliser et optimiser tous les outils à leur disposition. Par exemple, seules 8 régions métropolitaines ont une stratégie régionale pour la biodiversité. Ils doivent aussi s’assurer de l’effectivité et de l’efficacité des politiques qu’ils mènent en faveur de la biodiversité.
  • Le schéma régional traduisant la TVB doit être clarifié et amélioré en termes de prescriptions. Il doit être complété notamment avec des dispositifs d’actions concrètes et financées pour la mise en œuvre de la TVB. Une animation pourra être organisée pour accompagner les élu·es et les acteurs des territoires dans la mise en œuvre de ce schéma et d’actions concrètes en faveur de la biodiversité.
  • Enfin, les Conseils régionaux doivent être plus transparents sur la façon dont sont utilisés les fonds européens car il s’agit d’argent public. Par ailleurs, une augmentation des budgets consacrés aux actions en faveur de la biodiversité est indispensable pour financer toutes les actions nécessaires.

Les engagements qui découleront de la COP 15 et qui seront transcrits dans la future Stratégie nationale pour la biodiversité, constituent une opportunité pour renforcer et démultiplier les actions. France Nature Environnement formule 22 recommandations et est prête, avec son mouvement, à aider les Conseils régionaux à relever ces défis pour l’avenir de la planète et de nos sociétés.

Télécharger l’enquête

Pour aller plus loin

Communiqué de presse
Nouvelle action en justice pour libérer les sites Natura 2000 des pesticides
Actions en justice Actions en justice

Nouvelle action en justice pour libérer les sites Natura 2000 des pesticides

Publié le 2 février 2023
France Nature Environnement et la LPO lancent une nouvelle action en justice pour enfin…
Actualité
chasse
Biodiversité Biodiversité

Plan chasse du gouvernement : les avis de nos experts

Publié le 16 janvier 2023
Alors que la très grande majorité des français demande un dimanche sans chasse, les dernières…
Actualité
reglement europeen illustration
Biodiversité Biodiversité

Europe : dernière chance pour sauver la biodiversité !

Publié le 11 janvier 2023
Le Conseil de l’Union européenne et le Parlement européen ont débuté l’examen du projet de loi…
Communiqué de presse
Projet de loi énergies renouvelables : doit mieux faire
Biodiversité Biodiversité

Projet de loi énergies renouvelables : doit mieux faire

Publié le 9 janvier 2023
Le projet de loi portant sur l’accélération des énergies renouvelables (ENR) sera soumis à un…