reglement europeen illustration
Actualité
Biodiversité Biodiversité
Climat Climat
Démocratie Démocratie

Europe : dernière chance pour sauver la biodiversité !

Publié le 11 janvier 2023

Le Conseil de l’Union européenne et le Parlement européen ont débuté l’examen du projet de loi sur la restauration de la nature. Cette proposition est tout simplement la plus ambitieuse depuis 30 ans, puisqu’elle vise à mettre l’ensemble des écosystèmes européens sur la voie de la restauration d’ici 2050. France Nature Environnement soutient l’adoption rapide de cette législation, indispensable pour inverser au plus vite la tendance d’effondrement de la biodiversité en Europe. Mais la bataille est encore longue pour faire adopter ce texte, attaqué de toutes parts en coulisses. On fait le point.

Le texte environnemental européen le plus ambitieux depuis 30 ans

Le 22 juin 2022, la Commission européenne a présenté une proposition de règlement visant à protéger la nature et à restaurer les écosystèmes européens. S’il est adopté, ce règlement ambitieux exigera des Etats membres de l’Union européenne (UE) la mise en place de mesures de restauration sur au moins 20% des zones terrestres et maritimes européennes d’ici 2030. D’ici 2050, des mesures de restauration devront être engagées sur tous les écosystèmes dégradés d’Europe !

Pour atteindre cet objectif général, le règlement cible particulièrement les écosystèmes qui ont le plus fort potentiel d’élimination et de stockage du carbone : terres agricoles, forêts, mers, littoraux et cours d’eau.

Si ce texte est adopté, les Etats membres disposeront de quelques années (deux dans la proposition actuelle) pour élaborer leurs plans de restauration nationaux, qui préciseront notamment les zones ciblées, les mesures mises en œuvre et les financements dédiés.

Pourquoi un règlement européen pour restaurer les écosystèmes ?

Des écosystèmes sains et fonctionnels sur terre comme en mer sont indispensables pour atténuer les effets du changement climatique, garantir une sécurité alimentaire à long terme et améliorer la santé humaine. Restaurer la nature, c’est aussi un investissement bénéfique pour notre économie : la Commission européenne estime en effet que chaque euro investi dans la restauration engendre 8 à 38 euros de bénéfices !

Et il y a urgence à restaurer les écosystèmes européens : aujourd’hui, 81% des habitats européens sont en mauvais état de conservation. Un véritable effondrement de la biodiversité est à l’œuvre, accéléré par les conséquences des dérèglements climatiques, mais aussi par l’artificialisation des terres (étalement urbain, infrastructures routières, agrochimie, industrialisation de l’élevage et de la foresterie), la chasse et la surpêche, les pollutions et les espèces exotiques envahissantes.

Les engagements volontaires des Etats membres se sont jusqu’ici révélés insuffisants. Disposer d’un règlement contraignant au niveau européen permettrait de les mettre face à leurs responsabilités, tout en fixant un cadre clair, des objectifs et des échéances.

De plus, la dégradation des écosystèmes européens et la perte de biodiversité sont des problématiques qui transcendent les frontières et nécessitent une coopération entre Etats.

Face aux crises jumelles du dérèglement climatique et de l’effondrement de la biodiversité, il y a donc urgence à agir à grande échelle. « Dans la lignée de l’adoption du cadre mondial de la biodiversité lors de la COP 15 à Montréal, l’Union européenne doit montrer l’exemple en traduisant dans les meilleurs délais ses engagements internationaux sous la forme d’une loi ambitieuse pour la biodiversité » analyse Arnaud Schwartz, Président de France Nature Environnement. 

Un projet de règlement déjà attaqué

La proposition de règlement est toutefois loin d’être adoptée. Elle doit d’abord être étudiée dans plusieurs instances européennes, dans le cadre d’un processus qui risque d’être long et difficile. D’autant que des voix s’élèvent déjà pour en questionner l’opportunité et la portée, avec des arguments souvent biaisés.

La proposition de la Commission européenne a ainsi déjà été repoussée à deux reprises(anglais), et fait l’objet d’un intense lobbying de la part des industries agricole et forestière notamment.

La plupart des Etats membres ont soutenu l’ambition générale du texte à l’occasion de la réunion des ministres de l’environnement le 20 décembre 2022, mais beaucoup ont questionné les délais, la flexibilité accordée aux Etats membres et souligné des réticences face aux pressions que le texte pourrait exercer sur eux. Si la quasi-totalité des Etats membres est donc favorable au texte, certains vont néanmoins batailler pour en réduire l’ambition.

France Nature Environnement appelle donc les dirigeants politiques européens à faire preuve de responsabilité et d’audace en soutenant et en renforçant la proposition de la Commission dans son opérationnalité et dans ses objectifs.

Quelles sont les prochaines étapes ?

  1. 12 janvier 2023 : Les eurodéputés commencent l’examen du texte le 12 janvier 2023 en commission environnement, sur la base du projet d’avis du rapporteur Environnement, M. César Luena, qui contient plusieurs amendements pour rehausser l’ambition du projet.
  2. Mai 2023 :  vote en commission environnement du Parlement européen.
  3. Juin 2023 : vote en plénière du Parlement européen à Strasbourg. En parallèle, le Conseil de l’Union européenne rend sa position publique sur le texte.
  4. 2ème semestre 2023 : ouverture d’une période de négociations entre la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil de l’UE (trilogues) pour aboutir à un compromis politique sur la version finale du règlement européen.

Ce projet de règlement est une opportunité unique de défendre la biodiversité à l’échelle de l’Europe : les mandatures de la Commission européenne et du Parlement européen arrivent à leur terme en 2024. Retarder l’adoption de ce texte à une date ultérieure risquerait de conduire à l’abandon de ce projet.

Comment agir à mon échelle ?

  • Interpeller les Ministres français pour leur demander de soutenir le texte : actuellement, les ministres et secrétaires d’Etat français que vous pouvez interpeller au sujet de ce règlement européen sont :
  • Interpeller les députés européens pour leur demander de soutenir le texte : retrouvez la liste des députés européens à cette adresse, ainsi que des ressources à leur transmettre ci-dessous.
  • S’informer sur les Solutions fondées sur la Nature pour restaurer les écosystèmes et les faire connaître autour de vous : les Solutions fondées sur la Nature sont des actions visant à protéger, restaurer et gérer de manière durable les écosystèmes. Nos fiches à télécharger contiennent toutes les clés pour les mettre en œuvre.
  • Soutenir notre action par un don, ponctuel ou régulier. Vos dons nous permettent de conserver notre indépendance et de nous mobiliser pour la préservation des espèces et des milieux : en éduquant à l’environnement, en agissant en justice ou encore par notre plaidoyer auprès des décideurs politiques.

Faire un don à FNE

Pour aller plus loin

Info-clé
81%
des écosystèmes européens sont aujourd'hui en mauvais état de conservation
Articles liés
Communiqué de presse
Communiqué de presse
COP15 Biodiversité : un accord en trompe-l'oeil ?
Biodiversité Biodiversité

COP15 Biodiversité : un accord en trompe-l'oeil ?

Publié le 20 décembre 2022
Après deux semaines de négociations, la 15e conférence des Parties à la Convention sur la…

Pour aller plus loin

Communiqué de presse
Nouvelle action en justice pour libérer les sites Natura 2000 des pesticides
Actions en justice Actions en justice

Nouvelle action en justice pour libérer les sites Natura 2000 des pesticides

Publié le 2 février 2023
France Nature Environnement et la LPO lancent une nouvelle action en justice pour enfin…
Actualité
chasse
Biodiversité Biodiversité

Plan chasse du gouvernement : les avis de nos experts

Publié le 16 janvier 2023
Alors que la très grande majorité des français demande un dimanche sans chasse, les dernières…
Communiqué de presse
Projet de loi énergies renouvelables : doit mieux faire
Biodiversité Biodiversité

Projet de loi énergies renouvelables : doit mieux faire

Publié le 9 janvier 2023
Le projet de loi portant sur l’accélération des énergies renouvelables (ENR) sera soumis à un…
Actualité
Promenade en forêt
Biodiversité Biodiversité

8 Français sur 10 réclament le dimanche sans chasse

Publié le 2 janvier 2023
78% : c’est une écrasante majorité de Françaises et de Français qui se disent favorables au…