L'Europe a besoin d'une loi sur la restauration de la nature à la hauteur des enjeux environnementaux : l'appel des 200 ONG
Communiqué de presse
Agriculture Agriculture
Biodiversité Biodiversité

L'Europe a besoin d'une loi sur la restauration de la nature à la hauteur des enjeux environnementaux : l'appel des 200 ONG

Publié le 4 octobre 2023

Au cours des derniers mois, plus d’un million de citoyen.ne.s, d’entreprises, de scientifiques et de nombreuses autres parties prenantes ont apporté un soutien sans précédent à l’appel en faveur d’une loi sur la restauration de la nature [1]. Alors que les trois institutions européennes se sont engagées dans une phase de « trilogues » (négociations interinstitutionnelles) pour parvenir à un accord final sur le texte, il est crucial que les négociateurs s’assurent que cette loi tant attendue soit suffisamment robuste pour faire face aux urgences mondiales en matière de climat et de biodiversité.

Les négociations ont lieu après un nouvel été marqué par des phénomènes météorologiques extrêmes et dévastateurs d’une intensité sans précédent dans toute l’Europe. Les inondations en Grèce, les feux de forêt en Méditerranée et les vagues de chaleur dans le sud de l’Europe nous rappellent douloureusement que l’Europe a désespérément besoin d’écosystèmes sains et résistants pour prévenir de telles catastrophes et protéger ses citoyen.ne.s. Il est du devoir de nos dirigeants de doter les européennes et européens d’une loi qui les protégera réellement des futures catastrophes liées au changement climatique.

Aujourd’hui, 200 ONG dont France Nature Environnement demandent à tous les États membres de l’UE, aux membres du Parlement européen et à la Commission européenne de veiller à ce que plusieurs éléments clés soient inclus dans le texte final de la loi, et en particulier :

  • La couverture de tous les habitats terrestres et marins par des objectifs de restauration quantifiés, limités dans le temps et applicables dans les zones Natura 2000 et en dehors de celles-ci.
  • La restauration des écosystèmes agricoles, complétée par des objectifs spécifiques pour la restauration des tourbières drainées.
  • Veiller à ce que la loi puisse entrer en vigueur immédiatement, sans conditions préalables, pour une mise en œuvre rapide et effective des mesures de restauration.
  • Des fonds dédiés et supplémentaires pour financer les mesures de restauration.

Retrouvez toutes nos demandes clés dans la version complète de la déclaration des ONG. Cliquez ici pour lire la déclaration complète ( version en anglais).

Antoine Gatet, Président de France Nature Environnement : « Nous le redisons avec force et espoir : nous avons besoin d’un règlement européen solide pour guider et amplifier les efforts de restauration de la nature déjà engagés et à venir portés par divers acteurs dans les territoires à différentes échelles. Un déploiement massif de tels projets partenariaux est majeur pour répondre collectivement aux crises climatique et écologique. »

Sergiy Moroz, Responsable des politiques de l’eau et de la biodiversité au European Environmental Bureau : « La société civile continue de soutenir les décideurs de l’UE qui s’apprêtent à conclure un accord sur la première loi sur la restauration de la nature en Europe. Cependant, le diable se cache dans les détails : cette loi ne pourra mettre la nature sur la voie de la restauration que si elle oblige les gouvernements à prendre des mesures efficaces pour restaurer les espèces et les habitats gravement touchés par l’agriculture, la sylviculture et la pêche intensives. Seule une loi européenne ambitieuse proposant de véritables solutions pour lutter contre la crise de la biodiversité et du climat pourrait permettre à l’UE de respecter ses engagements internationaux en matière de protection et de restauration de la nature. »

Sabien Leemans, Responsable des politiques de la biodiversité à WWF Europe : « Cet été a une fois de plus laissé de nombreux européens désespérés et extrêmement vulnérables aux conséquences directes du changement climatique. De quels signes supplémentaires avons-nous besoin pour enfin agir ? La restauration de la nature à grande échelle sauvera des vies. Elle nous protégera tous des pires conséquences des inondations, des sécheresses et des feux de forêt. En sauvant nos écosystèmes, nous nous sauvons nous-mêmes ».

Note aux éditeur.ices :

[1] La loi sur la restauration de la nature a reçu le soutien des Etats membres de l’UE, de l’industrie éolienne et de l’industrie solaire, des scientifiques, du secteur agricole engagé en faveur de pratiques respectueuses de l’environnement (voir ici la tribune des ONG et organisations agricoles françaises parue dans Le Monde), du secteur de la chasse, d’institutions financières, de Maires européens, de la jeunesse européenne et d’un nombre toujours croissant d’entreprises et de coalitions d’entreprises. Près de 1 200 000 signatures et messages en faveur d’une loi ambitieuse sur la restauration de la nature ont été recueillis dans le cadre de diverses campagnes, lancées par la coalition #RestoreNature (y compris Avaaz), WeMove, etc.

 

Pour aller plus loin

buse
Actualité
Agriculture Agriculture

LOA : la porte ouverte aux destructions environnementales ?

Publié le 24 mai 2024
L’examen de la Loi d’orientation agricole est en cours à l’Assemblée nationale. Cette loi, qui…
Carottes
Communiqué de presse
Actions en justice Actions en justice

La saga carotte s'achève à la cour de cassation

Publié le 23 avril 2024
Ce mardi 23 avril 2024, la Cour de cassation a rendu un arrêt qui met fin à la longue affaire…
supermarché
Actualité
Agriculture Agriculture

Affichage environnemental : les attentes des associations

Publié le 2 avril 2024
Quand l’affichage de l’impact environnemental, du champ à l’assiette, sur les produits…
corn
Actualité
Agriculture Agriculture

Nouveaux OGM : cacher les risques ne les fait pas disparaître

Publié le 26 mars 2024
Les OGM issus de des nouvelles techniques génomiques (NTG) présentent bel et bien des risques…