gaspillage alimentaire dossier
Dossier
Agriculture Agriculture
Produire et consommer durable Produire et consommer durable

MaĂźtrisez le Gaspillage AlimentaiređŸ„‡: De la DĂ©finition aux Actions !

Publié le 23 septembre 2019

10 millions de tonnes, 10 milliards de kilos : c’est le poids annuel du gaspillage alimentaire estimĂ© chaque annĂ©e en France. Un gĂąchis dĂ©concertant qui a lieu Ă  tous les Ă©tages, de la production Ă  la consommation, en passant par la transformation, la distribution et la restauration. Depuis 2009, France Nature Environnement se bat contre ce scandale aussi bien Ă©thique qu’environnemental et Ă©conomique.

Mais qu’entend-on exactement par gaspillage alimentaire ? Quels sont les enjeux de ce gĂąchis dont nous sommes tous victimes et responsables ? Comment lutter efficacement contre ? Panorama du sujet et des actions de notre mouvement associatif.

Gaspillage ou pas ? ÉlĂ©ments de dĂ©finition

Laisser des cĂ©rĂ©ales au champ aprĂšs le passage de la moissonneuse, dĂ©tourner des invendus des supermarchĂ©s vers l’alimentation animale, mĂ©thaniser des fruits et lĂ©gumes jugĂ©s trop moches ou mal calibrĂ©s pour en faire de l’Ă©nergie


Ces dĂ©marches peuvent Ă©viter aux dĂ©chets alimentaires d’ĂȘtre incinĂ©rĂ©s ou enfouis, pratiques particuliĂšrement impactantes pour l’environnement. Pourtant, elles n’en constituent pas moins du gaspillage alimentaire. En effet, selon la dĂ©finition retenue dans le Pacte national « anti-gaspi’ » de 2013, le gaspillage alimentaire correspond Ă  « toute nourriture destinĂ©e Ă  la consommation humaine qui, Ă  une Ă©tape de la chaĂźne alimentaire, est perdue, jetĂ©e, dĂ©gradĂ©e ».

Nuance importante : le gaspillage alimentaire est diffĂ©rent des « dĂ©chets alimentaires ». Ce dernier terme englobe le gaspillage alimentaire, par dĂ©finition Ă©vitable, et les dĂ©chets considĂ©rĂ©s comme inĂ©vitables tels que les os, les coquilles d’Ɠufs ou encore les peaux de bananes.

Du gaspillage, depuis le champ jusqu’Ă  l’assiette

Si le consommateur est souvent le premier Ă  ĂȘtre pointĂ© du doigt, la question concerne en rĂ©alitĂ© l’ensemble des acteurs et filiĂšres de l’alimentation. Selon une Ă©tude de l’ADEME de 2016, 18% de la production alimentaire destinĂ©e Ă  la consommation humaine serait gaspillĂ©e chaque annĂ©e. Ce gĂąchis se rĂ©partit comme suit :

  • 32% pour la production agricole ;
  • 21% pour la transformation ;
  • 14% pour la distribution ;
  • 14% pour la restauration (collective et commerciale) ;
  • 19% pour la consommation Ă  domicile.

Ainsi, tous les secteurs d’activitĂ©s sont concernĂ©s et gĂ©nĂšrent du gaspillage Ă  leur niveau pour diffĂ©rentes raisons : surproduction, critĂšres de calibrage, rupture de la chaĂźne du froid, mauvaise gestion des stocks, inadĂ©quation entre l’offre et la demande, etc. Mais chacun d’entre eux a un rĂŽle Ă  jouer et dispose aussi de marges de manƓuvre considĂ©rables pour le rĂ©duire.

Les enjeux du gaspillage alimentaire en une infographie

infographie gaspillage alimentaire

Le coĂ»t environnemental du gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire a des impacts trĂšs importants sur l’environnement. Cela se traduit par un gaspillage de ressources naturelles (eau, surface agricoles
) mais aussi des pollutions liĂ©es Ă  la production des aliments (utilisation de pesticides, engrais chimiques
) et Ă  leur destruction.

D’aprĂšs l’ADEME, l’empreinte carbone annuelle du gaspillage alimentaire serait de prĂšs de 15,5 millions de tonnes d’équivalent CO2 par an en France, ce qui n’a rien d’étonnant lorsqu’on sait que l’alimentation reprĂ©sente Ă  elle seule 36% des Ă©missions nationales de gaz Ă  effet de serre.

Mais l’impact environnemental du gaspillage alimentaire varie selon la nature des produits ainsi que les modes de production, de distribution et de consommation. Lutter contre ce scandale, c’est donc aussi favoriser le dĂ©veloppement de systĂšmes d’alimentation plus durables pour tous.

Les enjeux environnementaux du gaspillage alimentaire en une infographie

gaspillage alimentaire infographie 2

Gaspillage alimentaire : ce scandale Ă©thique et social

La sĂ©curitĂ© alimentaire de tous n’est pas assurĂ©e dans le monde alors mĂȘme que nous produisons assez de denrĂ©es alimentaires pour combler les besoins Ă©nergĂ©tiques de chaque individu.

Ainsi, aujourd’hui, 1 personne sur 9 souffre de sous-alimentation chronique dans le monde, soit 795 millions d’individus. Et si ce flĂ©au touche principalement les pays en dĂ©veloppement, il n’en demeure pas moins une problĂ©matique prĂ©gnante dans nos pays industrialisĂ©s. Rappelons que le fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD qui a remplacĂ© le PEAD pour la pĂ©riode 2014-2020) permet chaque annĂ©e de distribuer des repas à 18 millions d’Européens, dont prĂšs de 4 millions de Français.

Par leurs actions de collecte et de redistribution de denrĂ©es Ă  des populations fragiles, les associations d’aide alimentaire constituent ainsi des acteurs de premier plan de la lutte contre le gaspillage alimentaire. Cependant, le don ne doit pas pour autant ĂȘtre considĂ©rĂ© comme la premiĂšre et seule mesure. Car une lutte Ă  la source des gaspillages permettrait Ă  la fois d’Ă©conomiser des ressources mais aussi de rĂ©duire le prix des denrées et de favoriser leur qualitĂ©.

L’aberration Ă©conomique du gaspillage alimentaire

Jeter des aliments, c’est aussi jeter de l’argent. Une facture salĂ©e qui, Ă  l’arrivĂ©e, est rĂ©glĂ©e par le consommateur. En effet, chaque acteur tend Ă  reporter les coĂ»ts Ă©conomiques de ce gaspillage dans sa vente, ce qui se traduit au final par une hausse des prix alimentaires. Et la note du gaspillage alimentaire ne se limite pas au prix de vente des produits : on la retrouve Ă©galement dans les taxes ou redevances versĂ©es par le contribuable pour le service public de gestion des dĂ©chets.

Selon la FAO, les consĂ©quences Ă©conomiques directes du gaspillage de produits agricoles (à l’exclusion du poisson et des fruits de mer) sont estimĂ©es à 750 milliards de dollars par an dans le monde, soit l’Ă©quivalent du tiers de notre PIB national. En France, le coĂ»t du gaspillage de denrĂ©es du champ Ă  la poubelle reprĂ©senterait 16 milliards d’euros annuels, d’aprĂšs l’ADEME, soit 240€ par an et par personne si l’on rapporte ce chiffre Ă  l’ensemble de la population française.

Des gaspillages diffĂ©rents, une mĂ©thode commune

Acteur pionnier de la lutte contre le gaspillage alimentaire dans l’Hexagone, le mouvement associatif France Nature Environnement accompagne de multiples acteurs dans une meilleure comprĂ©hension de ce gĂąchis et la mise en place d’actions pour le rĂ©duire. Et si les raisons sont bien diffĂ©rentes d’un secteur Ă  l’autre, la mĂ©thode, Ă©prouvĂ©e, reste la mĂȘme :

  • 1re phase : la mobilisation. L’adhĂ©sion et l’implication des acteurs concernĂ©s est en effet un ingrĂ©dient indispensable Ă  la rĂ©ussite d’une dĂ©marche de rĂ©duction du gaspillage alimentaire.
  • 2e phase : l’observation. Observer finement ses pratiques et peser le gaspillage Ă  chaque Ă©tape permet dans un premier temps de mieux comprendre les sources de gaspillages et leur ampleur.
  • 3e phase : les solutions. Les principaux postes et raisons Ă©tant identifiĂ©s dans la phase d’observation, les acteurs imaginent et mettent en place des solutions adaptĂ©es Ă  leur façon de gaspiller.
  • 4e phase : calculer et recommencer. Nouvelles pesĂ©es, nouvelles mesures
 les solutions mises en place permettent d’Ă©valuer ses progrĂšs. Le tout est de ne pas s’arrĂȘter lĂ  mais de suivre et d’adapter sa dĂ©marche au fil du temps.

Nos outils sur le gaspillage alimentaire

Ainsi, France Nature Environnement et ses associations membres multiplient les actions pour que le gaspillage alimentaire devienne une prioritĂ© Ă  tous les niveaux de territoires. Plaidoyer auprĂšs des acteurs institutionnels et Ă©conomiques, sensibilisation, Ă©tudes, outils pĂ©dagogiques
 Nos moyens pour lutter contre le gaspillage alimentaire sont nombreux et prennent des formes trĂšs variĂ©es, complĂ©mentaires les unes des autres. Vous souhaitez agir Ă  votre Ă©chelle ? Consultez nos 50 astuces pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Pour aller plus loin, retrouvez nos publications sur le gaspillage alimentaire : outils pĂ©dagogiques, enquĂȘtes, synthĂšses et dossiers.

Toutes nos publications

banniere_test

🌊đŸȘž Émission spĂ©ciale «Les Super-Pouvoirs de l’OcĂ©an»đŸȘžđŸŒŠ
GrĂące Ă  votre gĂ©nĂ©rositĂ©, nous avons collectĂ© plus dâ€ș1 million d’euros pour prĂ©server les ocĂ©ans.
Vous pouvez toujours soutenir les 9 projets en faisant un don jusqu’au 5 dĂ©cembre

Pour aller plus loin

tomate modifiée
Communiqué de presse
Agriculture Agriculture

Nouveaux OGM : 13 organisations alertent sur le projet européen de dérégulation.

Publié le 1 décembre 2023
Dans une lettre envoyĂ©e ce mardi 28 novembre 2023 au prĂ©sident de la RĂ©publique et Ă  la…
Ă©levage
Actualité
Agriculture Agriculture

Faire du bien-ĂȘtre animal un enjeu-clĂ© de la transition de l'Ă©levage

Publié le 16 novembre 2023
France Nature Environnement et 15 associations de dĂ©fense de l’environnement, paysannes, et de…
mobilisation 14 novembre
Actualité
Agriculture Agriculture

Mesures agroenvironnementales de la PAC : mobilisation nationale le 14 novembre 

Publié le 10 novembre 2023
Mises en place dans le cadre de la Politique Agricole Commune (PAC), les mesures…
Ecophyto pesticides réduction agriculture biologique
Actualité
Agriculture Agriculture

Pesticides : pistes pour sortir de la spirale de l'Ă©chec

Publié le 30 octobre 2023
Avec la LPO, le WWF, la FNH et GĂ©nĂ©rations Futures, France Nature Environnement demande un plan…